Retour sur mon voyage au Paradis… Palawan

S’il y a bien une question qui revient souvent quand on parle voyages c’est celle-ci : « Quelle est la destination que tu as préférée? ». Question difficile, vraiment. J’ai aimé tous les endroits où j’ai voyagé, mais différemment. Alors s’il fallait vraiment choisir un endroit où la nature m’a émerveillée, je choisirais sans doute les Philippines. Et plus précisément l’île de Palawan car n’oublions pas que les Philippines, c’est avant tout un archipel…de plus de 7 000 îles !

Ce voyage m’a marquée à jamais. Par la beauté des paysages et des habitants. Je me surprends régulièrement à repensé à ces endroits, plus merveilleux les uns que les autres, à ces personnes que j’ai croisées, toutes plus adorables et souriantes les unes que les autres. Me disant que j’y retournerai très certainement pour me nourrir à nouveau de la beauté de ces paysages et de ces sourires. C’est une destination que je conseille à tout le monde. La meilleure période de l’année étant Janvier-Mars. Idéal donc pour s’accorder un peu de soleil en plein milieu de l’hiver de France.
Une destination qui a aussi l’avantage d’être moins touristique que chez ses voisins (Thaïlande, Bali, Cambodge …). Et donc aux prix plus abordables (il y a 3 ans, on pouvait s’offrir une chambre d’hôtel correcte pour 15€ la nuit). Et oui, déjà 3 ans ! Mais je m’en souviens comme si c’était hier. Alors petit retour sur ce voyage hors du temps…

Pour commencer, mon avion a atterri à Manille. Première impression assez négative. A l’époque, et je pense que c’est encore le cas, Manille était une ville pas très attrayante, très densément peuplée, où la pauvreté était omniprésente, aux rues sales et où l’on ne se sentait pas vraiment en sécurité (beaucoup de prostitution, des gardes armés à chaque café du coin…rien de bien rassurant !). Il ne s’agit définitivement pas d’une ville adaptée aux touristes, mais je ne regrette pas d’y avoir fait un tour. Histoire de voir.

Manille
Manille

Par la suite, j’ai pris un vol intérieur (mauvais souvenir de cet avion, j’ai bien cru que ma vie allait terminer au fin fond de la mer de Chine ^^) et j’ai rejoint l’île paradisiaque de Palawan. A partir de là, tout est allé crescendo. Puerto Princessa était déjà magnifique, les rivières souterraines étaient sublimes, mais El Nido m’a juste époustouflée. Bon, par contre, rejoindre ce paradis, ça se mérite. Je me rappelle encore très bien de ces 6 heures de trajet en van sur des routes sinueuses et au sein duquel mon cher voisin de 5 ans avait passé son temps à vomir dans son sceau de plage…). L’avantage du fait d’être mal desservi, c’est que peu de gens osaient s’aventurer là-bas. Et là-bas, c’était le paradis. El Nido, c’est 45 îles, toutes plus belles les unes que les autres. Tous les jours, un circuit différent à bord de petits bateaux de fortune guidés par des pêcheurs. Des lagons bleu turquoise, des eaux à 28 degrés, des plages cachées, d’immenses étendues de sable fin, des grottes gigantesques, en passant par des plages de sable qui serpentent en plein milieu de la mer…. Jamais la nature de m’avait offert un tel spectacle. Sans compter la beauté sous-marine. Premier baptême de plongée inoubliable à nager au milieu de milliers de poissons multicolores et de coraux incroyables. J’en prenais plein les yeux, où que j’aille. Je vous invite à visionner cette petite vidéo que j’ai mise en ligne sur Youtube pour vous mettre dans l’ambiance.

Pour couronner le tout, les habitants étaient juste adorables, serviables, souriants, gentils… Gros coup de cœur pour les enfants qui venaient naturellement vers moi et notamment pour ce petit Jeho, en photo ci-dessous, qui ne parlait pas 1 mot d’anglais mais avec qui j’ai passé des moments simples mais inoubliables (quand un enfant de 6 ans t’apprend à casser des noix de coco en 2 secondes…).

Philippines_7Philippines_4-5

Jeho :)
Jeho 🙂

Il m’a été très difficile de sélectionner les photos tellement tout ce que j’ai vu là-bas était beau, mais en voici quelques-unes. Si ce n’est pas le paradis, ça y ressemble fortement :
Philippines_1

Philippines_15

Philippines_14

Philippines_13

Philippines_12

Philippines_11

Philippines_9

Philippines_8

Philippines_5

Philippines_3

Philippines

Philippines_16

Snake Island, El Nido, Palawan Philippines
Snake Island, El Nido, Palawan Philippines

J’espère que cet article vous aura donné envie d’aller visiter cette merveilleuse île, même si j’avoue que je préférerais qu’elle garde son côté non touristique qui lui donne tant de charme.

Publicités

Un commentaire

  1. Bonjour,
    Je suis tombée sur votre article car j’aimerais partir aux Philippines bientôt et toute seule. Beaucoup de gens me disent que ca peut être dangereux mais je lis beaucoup de retour comme le votre. Est ce que vous m’encourager à faire ce voyage aux Philippines seule et si Oui est ce possible de le faire en transport en commun et en réservant des chambres à prix raisonnables (est ce que les bungalows par exemple ça ne craint pas si on laisse ses affaires la journée ?)

    J'aime

N'hésitez pas à laisser un commentaire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s